Des frères et sœurs - Page 7

Sommaire

Récapitulatif général - Page 9

 

UN PARCOURS DE FORMATION

 

 

Du Petit Séminaire et du Collège de Brive…

à la Faculté de Droit de Paris

 

 

 

 


Apprentissages primaires                        

Etudes secondaires

Etudes universitaires

Pour en savoir un peu plus…

 

 

 

 

Apprentissages primaires

 

La formation initiale d’Elie Dufaure, l’apprentissage et l’acquisition des savoirs élémentaires, en un mot de tout ce qui a trait à la maîtrise du « B-A = BA », demeurent jusqu’à présent totalement méconnue…

 

Tout juste sait-on que Pierre Dufaure, son père, avait eu le souci de voir ses enfants instruits… et de consacrer quelque argent dans ce but…

Ainsi à l’exception de Marie, devenus adultes, seront tous en mesure de lire, écrire et signer… Françoise fera même des études secondaires chez les « Ursulines » de Brive… et Elie deviendra en 1850, Docteur en Droit de la Faculté de Paris, atteignant ce haut sommet en intégrant l’élite intellectuelle de son temps…

 

Dans un petit « carnet de comptes » on trouve cette trace émouvante de dépenses opérées en 1838 par Pierre Dufaure pour l’instruction primaire de deux de ses fils : Bertrand et de Baptiste… Il est probable qu’avant eux, Elie avait  bénéficié d’efforts « financiers » similaires…

On remarquera que le père de famille sait lire, écrire et compter… Son carnet contient pour l’essentiel une « comptabilité » de négoce du vin produit sur son exploitation Allassacoise…

 

                                                              [ en cliquant sur cette page vous pouvez la consulter en taille réelle ]

 

Etudes secondaires

 

Je ne sais précisément comment Elie Dufaure, dont les qualités intellectuelles avaient sans doute été remarquées, se retrouva élève du « Petit Séminaire de Brive »… mais un « Palmarès des Prix », imprimé et parvenu jusque à nous, donne trace certaine de sa présence, élève en classe de « seconde », en 1841-1842, dans les murs de l’un des bâtiments les plus prestigieux de Brive « l’Hôtel de Labenche » où était installé l’établissement depuis le début des années 1820…

 

                                   Hôtel de Labenche à Brive - détails

 

En seconde Elie obtient ses meilleurs résultats dans les disciplines littéraires et en Histoire…

Des quittances ultérieures- fin 1842, 1843 - relatives au paiement du prix de sa pension donnent à penser qu’ensuite Elie Dufaure a été scolarisé au Collège de Brive… 

 

                                                              

 

Que ce soit avec des religieux ou des enseignants laïc, c’est à Brive qu’Elie accomplira ses humanités…

D’après Alain Corbin qui cite le « Rapport au Roi sur l’instruction Secondaire », il n’y aurait au 1er Décembre 1842 en Corrèze que 45 élèves dans l’enseignement secondaire privé et 428 – au total ! – dans les Lycées et Collèges publics du Département… Moins de 500 élèves en secondaire donc !

L’élite intellectuelle est restreinte !

Toujours selon Corbin pour l’ensemble de la période « 1840-1842 » le nombre de Bacheliers admis pour l’ensemble de l’Académie de Limoges n’avait été que de 92 !

 

Etudes universitaires

 

Elie Dufaure est « monté » à Paris pour « faire son Droit »… Corbin indique qu’en 1866, 70% des étudiants en Droit originaires du Limousin faisaient leurs études dans la Capitale [ ce chiffre décroîtra par la suite ] et que les professions juridiques ( avocats, notaires, avoués, huissiers ) étaient celles qui avaient été le plus embrassées entre 1858 et 1863 par les élèves qui avaient fait leurs études secondaires en Limousin de 1858 à 1863…

Quelques années auparavant Elie Dufaure avait suivi ce chemin… se retrouvant à la Faculté de Droit de Paris… dans le creuset de l’élite intellectuelle du moment !

Elèves assidus ou non, les Baudelaire, Flaubert, Edmond Goncourt, Pinard, Emile Ollivier, Jules Verne… et tant d’autres… fréquenteront cette même Faculté de Droit !

 

                                                                           

 

En Août 1850, la même année que Jules Verne, Elie Dufaure accèdera au grade de « Docteur en Droit de la Faculté de Paris ».

                                                                       

 

Pour en savoir un peu plus…

 

Si vous voulez en savoir un petit peu plus, il vous est toujours possible de vous reporter à « l’étude » plus détaillée que j’ai consacrée au parcours de formation secondaire et universitaire d’Elie Dufaure… ainsi plus généralement qu’aux conditions générales qui étaient celles de l’enseignement secondaire et supérieur de son temps… Si vous pensez y trouver quelque intérêt, alors vous pouvez suivre sans hésiter le lien suivant : De l’élève au « Maître »…

 

                                  

 

Des frères et sœurs - Page 7

Sommaire

Récapitulatif général - Page 9